Mémoires anonymes sur les troubles des Pays-Bas (1565-1580). Avec notice et annotations

Titel Mémoires anonymes sur les troubles des Pays-Bas (1565-1580). Avec notice et annotations, 5 delen, (Société de l'histoire de Belgique. Collection de mémoires relatifs à l'histoire de Belgique, XVIe siècle. nos. 3, 7, 12, 20 et 24), Bruxelles: F. Heussner Libraire / La Haye: Martin Nijhoff Libraire (Delen 4 en 5: Bruxelles : Muquardt), 1859-1866. Noten.    
Auteur Blaes, J.B. e.a.
Jaar van uitgave 1866
Citaat "Au nombre des manuscrits appartenants à M. Le Candèle de Ghyseghem et devenus en 1838 la pro­priété du gouvernement, se trouvait une histoire, sans nom d'auteur, des troubles dont les Pays-Bas ont été le théâtre depuis 1565 jusqu'en 1580. Cette oeuvre, qui fait aujourd'hui partie de la Bibliothèque royale et figure au répertoire des manuscrits sons les Nos 12,941 et 12,942, se compose de deux énormes volumes in-folio, de plus de mille feuillets, écrits d'une écriture assez régulière, mais recouverts de surcharges et de corrections marginales qui modifient fréquemment le récit, soit en l'abrégeant, soit en lui donnant plus de développements. Une note latine, transcrite sur le feuillet de garde du premier volume, attribue la paternité de ces nombreuses cor­rections à Janus Gruterus, le bibliothécaire d'Hei­delberg; elle affirme en outre que ce dernier les a transcrites de sa main (manu suâ propriô). On sait, en effet, que Janus Gruterus, ou plutôt Jean de Gruutere, appartenait à une famille origi­naire de nos provinces et dont plusieurs membres occupèrent des fonctions et remplirent des charges importantes. Les mémoires du temps mentionnent un Jean de Gruutere, secrétaire du conseil privé sous le gouvernement de Marie de Hongrie; un Charles de Gruutere, écuyer, seigneur de Croovelde, nommé bailli du Vieux-Bourg de Gand par lettres patentes données à Anvers, le 10 décembre 1579; un Jean de Gruutere, seigneur de Loovelde, échevin de Gand pendant les années 1570, 1574 et 1579, mort le 20 juillet 1580, et dont le fils Adolphe signa l'union d'Utrecht, au nom de sa ville natale, le 23 jan­vier 1579. Le moine Jean Ballin fournit cette liste un nouveau nom et mentionne, dans son cata­logue «des faulx prophètes qui en ce temps misérable ont corrompu la Flandre par leur doctrine vénimeuse,» un Pierre de Gruutere, prédicant à Boucle, grand partisan d'Hembyse, et qui, arrêté par des soldats catholiques, fut pendu, le 13 août 1581, « pour avoir esté cause du grand trouble et de l'emprisonnement des évesques de Bruges et d'Ypre avec aultres grandz personnages. » Enfin, le père du bibliothécaire d'Heidelberg, Gautier de Gruutere, originaire d'Anvers, d'où il s'éloigna en 1566, pour cause de religion, revint dans cette ville au retour du prince d'Orange, et y remplît quelque temps les fonctions de prévôt de quartier et de commissaire des vivres. Forcé de s'expatrier une seconde fois, lorsque le prince de Parme se fût rendu maître du dernier boulevard du protestantisme aux Pays-Bas, il retourna à Middelburg où il avait passé une partie de son premier exil et où il mourut dans les premières années du dix-septième siècle. Deux faits toutefois nous sont acquis. L'auteur de cette relation des troubles des Pays-Bas, en mentionnant dans le cours de son récit, Marie de Brimeu, héritière de Meghem, employe les mots : icelle feue dame comtesse. Or, l'épouse de Lancelot de Berlaymont mourut le 18 avril 1605, et nous en concluons que les Mémoires anonymes furent écrits postérieurement à cette date." (VII-IX)
Opmerking(en) Bevat veel gegevens over Oranje.Overige delen:http://books.google.com/books?q=editions:STANFORD36105015894913&lr=&id=n4sKAAAAIAAJ&hl=nl&sa=N&start=0
Trefwoorden Algemene en Politieke Geschiedenis bronnen
Web links http://www.archive.org/search.php?query=M%C3%A9moires%20anonymes%20sur%20les%20troubles%20AND%20mediatype%3Atexts