Guillaume le Taciturne 1533-1584

Titel Guillaume le Taciturne 1533-1584, (Bibliothèque historique), Paris: Payot, 1939, 255 blz.2e druk 1984.Foto's tekst 1e dr.: http://www.periodata.nl/dataweb/AvermaeteGuillaume.pdf "Les panégyristes du Taciturne se sont appliqués, d'une manière touchante, à justifier chacun de ses actes. Ils le veulent sans peur et sans reproche. Ce souci est puéril. Ce grand réaliste a combattu avec les armes qu'il trouvait à sa portée. Il fut souvent d'une duplicité machiavélique, mais il n'avait pas le choix des moyens. Seul le but lui importait. S'il voyait plus clair que son entourage, ne devait-il pas, au moment opportun, agir contre les goûts de celui-ci? Il avait pour tâche de transformer en énergie créatrice un faisceau d'intérêts médiocres et souvent contradictoires. Il savait bien que pour obtenir quelque chose, il lui fallait s'acharner avec une obstination rare et ne suivre que sa propre inspiration. Grandi par le malheur, il a fini par identifier sa cause avec celle des populations qui lui étaient restées fidèles. C'est alors qu'il mérita pleinement ce titre de « Père de la patrie » que lui avait donné le populaire. Ruiné, malade, guetté par les assassins suscités par l'Espagne, parmi les dévastations et les deuils accumulés par de longues années de guerre, il reste l'homme qui dit avec calme ces deux mots, devenus la devise des Pays-Bas : « Je maintiendrai ». Et toute sa vie de luttes et d'épreuves se résume dans cette phrase admirable, qu'on lui attribue sans doute à tort, mais qui s'applique si bien à toute sa vie, qu'elle nous semble authentiquement sienne : « Il n'est point besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réus­sir pour persévérer ».C'est la vie de cet homme-là que nous nous sommes pro­posé de peindre, pour tâcher de saisir, à la faveur du fait his­torique, les éléments psychologiques qui déterminèrent les actes de cette grande figure." (10/11)
Jaar van uitgave 1939
Trefwoorden Algemene en Politieke Geschiedenis